Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / Activités / Histoire de Bruxelles en 10 leçons

Histoire de Bruxelles en 10 leçons

Puisque vous semblez toujours avides d’en savoir plus sur l’histoire de la capitale, Eric Demarbaix lance un nouveau cycle de cours sur l’Histoire de Bruxelles. Le cycle de l’année scolaire 2017-2018 sera donné en 10 sessions de 90 minutes. Découvrez le programme ci-dessous et n’oubliez pas de vous inscrire !

Samedi 9 décembre 2017 à 11h

Légendes et mystères bruxellois

Les légendes et les mystères bruxellois sont nombreux. Certaines légendes populaires sont incroyables. Certains mystères posent questions. De-ci, de-là, quelques surnoms bien bruxellois hanteront cette nouvelle présentation qui vous permettra, au départ de la Grand-Place, d’aller à la découverte d’une petite statue d’une cinquantaine de centimètre, puis de l’église Notre-Dame au Grand-Sablon, avnt de rejoindre la cathédrale des Saints Michel et Gudule, sans oublier, bien entendu, d'aborder quelques légendes régionales qui vous laisseront parfois perplexe.

Samedi 20 janvier 2018 à 11h

100 ans pour un chantier

Imaginé à la fin du 19ème siècle et mis en place entre 1904 et 1907, le grand chantier de la Jonction Nord-Midi fut interrompu en août 1914, alors que l’inauguration était prévue en 1915. A son retour de captivité, Adolphe Max, dont la maison natale de la rue des Ursulines avait été détruite, ne voulut plus de cette Jonction. Pendant près de 15 ans, rien ne fut décidé... jusqu’à la crise économique des années trente. Les travaux reprirent en 1935, grâce à la mise en place de l’Office National pour l’amélioration de la Jonction (Nord-Midi). Seconde Guerre mondiale oblige : le projet fut à nouveau interrompu en 1940 pour ne reprendre qu’en 1945. Cette longue saga urbanistique se termina finalement par l’inauguration de la Jonction en octobre 1952 !

Samedi 10 février 2018 à 11h

De Bruxelles à Laeken : histoire de 2 palais

Deux palais royaux pour la famille royale belge : l'un pour travailler, sur la place des Palais à Bruxelles, l'autre pour vivre en famille, à Laeken. Quels furent les architectes de ces deux grands ensembles ? Comment ces constructions ont-elles évolué avec le temps ? Qui furent leurs propriétaires et leurs occupants (quelques surprises sont au rendez-vous) ? Le développement du village de Laeken fut-il lié à cette présence royale sur son territoire ? Voici quelques unes des questions qui trouveront réponse lors de cette nouvelle présentation.

Samedi 17 mars 2018 à 11h

Bâtiments administratifs bruxellois

Les infrastructures et le nombre de fonctionnaires de l’Etat ont souvent évolué en fonction de l’augmentation de la population et de ses besoins. Si les administrations bourguignonne et espagnole sont abritées dans une aile du palais du Coudenberg, c'est sous l’Ancien Régime et à l’époque autrichienne que les premiers bâtiments administratifs voient le jour, à l'endroit où se trouvent aujourd’hui la Chambre des représentants et le Sénat. Vient ensuite l’indépendance belge et les besoins de plus en plus importants en matière d'enseignement, de transport, etc. Ces derniers engendrent la construction de nouveaux bâtiments administratifs dans le quartier situé entre la rue de la Loi et la rue de Louvain. Après la Seconde Guerre mondiale, le projet de Cité administrative voit le jour, théoriquement pour une éternité... La fédéralisation du pays en décidera autrement.

Samedi 28 avril 2018 à 11h

Plan Manhattan et la chaussée d’Anvers

Les Bruxellois connaissent bien les coups de pioche. Après le voûtement de la Senne, la Jonction Nord-Midi et les tunnels de la petite ceinture, ce sont les habitants du quartier de la chaussée d’Anvers qui font face à un programme immobilier des 'Temps moderne'. Le quartier populaire fait place à une immense zone d'immeubles destinés à accueillir des administrations, mais aussi des entreprises désireuses de se trouver près de la gare du Nord. A peu près à la même époque, on abandonne le site de Tour & Taxis, l’Europe ayant supprimé pour de nombreux pays les droits de douane. La chaussée d’Anvers est aussi le quartier d’un médecin bruxellois bien connu, Joseph Vandemeulebroek, ainsi que de son premier échevin, le pharmacien Jules Coelst.

Samedi 26 mai 2018 à 11h

L’Europe à Bruxelles

L’Europe à Bruxelles, ce n’est pas neuf. Sous l’Ancien Régime, Bruxelles est la capitale des Etats bourguignons et elle est la capitale des Etats d’au-delà pour Charles-Quint. Mais l'expression 'capitale de l’Europe' crée aujourd'hui encore la polémique. Comment l’Europe s’est-elle développée à Bruxelles ? Quelle place occupe aujourd’hui cette administration qui s’occupe de plusieurs centaines de millions d’habitants parlant presque autant de langues qu’il y a de pays membres. N’y-a-t-il que cette administration importante à Bruxelles ? Qu’est ce qui se cache derrière les lobbies, les ambassades et les organisations internationales présentes dans notre capitale ?

Samedi 9 juin 2018 à 11h

Nicolaas Jan Rouppe (1768 – 1838)

Tous les Bruxellois connaissent la place Rouppe, du restaurant 'Comme chez Soi' à l'hôtel 'La Grande cloche', en passant par le café 'Le Syndic'. Mais qui se cache derrière Nicolaas Jan Rouppe ? Un début de piste pour les curieux : il fut maire de Bruxelles juste avant l’Empire français et, bien que né à Rotterdam, il fut le premier bourgmestre de Bruxelles élu après l’indépendance de la Belgique le 22 octobre 1830. Ce personnage énigmatique et hors du commun cache encore bien des secrets que vous découvrirez juste avant l’été 2018, à l'occasion du 180ème anniversaire de son décès (le 3 août 1838).

Centre Armillaire – bd de Smet de Naeyer, 145
Cours : 95 €/10 séances – 13 €/séance
Centre Armillaire – bd de Smet de Naeyer, 145
Réservation et paiement au plus tard 8 jours avant la séance.
Renseignements et inscriptions : Eric Demarbaix – eric@pagesdhistoire.bewww.pagesdhistoire.be